Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'association Handimachal
  • Le blog de l'association Handimachal
  • : Dans la Maison (bleue) des Himalayas, située à Kullu (Himachal Pradesh, Inde),découvrez l'actualité du projet Handimachal pour enfants handicapés.
  • Contact
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 11:21

 

Un bel article écrit par Shakuntla, éducatrice spécialisée : le texte original en hindi a été traduit en anglais par Shruti puis de l’anglais au français par Marion. Merci à toutes les trois.

************************

Travailler avec des enfants ayant des besoins particuliers est une expérience à part, qui nous rend également spéciaux. En tant qu’éducatrice spécialisée, j’ai expérimentée ce phénomène de près. Il y a quelque chose de spécial dans chaque être humain, il suffit de prendre la peine de le découvrir. S’il y a un enfant qui désire devenir médecin, et bien un autre enfant aura envie d’être clown : si une personne peut aider son prochain malade parce qu’il est médecin, quelqu’un d’autre, parce qu’il est clown, pourra alléger votre peine en vous faisant rire. De même, si le papillon et le moineau peuvent tous deux voler, l’étendue de leur vol varie mais cela ne diminue pas la valeur de ce vol par rapport à l’autre.


En travaillant comme éducatrice spécialisée à l’Association Nationale des Aveugles pendant 5 ans, j’ai appris à reconnaître et apprécier la spécificité de chaque enfant. Travailler au sein du programme Handimachal m’a donné l’opportunité de développer encore plus certaines compétences. Travailler avec ces enfants nécessite beaucoup de patience et de don de soi. Tout le monde sait ce qu’est la patience, nous pouvons tous démontrer cette compétence quand cela est nécessaire.


Mais en travaillant avec Dhruv, un enfant de 5 ans diagnostiqué "handicapé mental", le mot patience a pris un sens nouveau pour moi. Dhruv habite dans le district de Mandi (Himachal Pradesh). Dhruv et sa mère ont déménagé à Kullu dans le seul but de profiter des bénéfices de la thérapie. Dans le seul objectif que Dhruv puisse progresser dans son apprentissage, sa mère a accepté de rester seule dans un appartement de location, loin de sa famille. Dhruv vient régulièrement à l’Unité depuis trois mois maintenant. Après les évaluations initiales et la découverte de ses compétences de base, nous avons formulé un programme de prise en charge pour Dhruv. Né à la maison avec l’aide d’une infirmière à domicile, Dhruv n’a pas crié à la naissance. Des complications médicales se sont ensuite révélées, et les docteurs ont annoncé aux parents que Dhruv ne serait pas capable de parler ni de marcher et resterait grabataire pour le restant de sa vie. Les parents étaient fortement découragés et en état de choc. En grandissant, Dhruv atteignit lentement chaque étape de son développement. Il a commencé à marcher vers ses 3 ans, mais il y avait un retard important dans ses compétences cognitives et communicatives. C’est l’hôpital de Manali qui a envoyé les parents de Dhruv vers Handimachal.

Dhruv est un enfant hyperactif avec un déficit de l’attention et notre premier objectif a été de contrôler son hyperactivité. Dhruv a commencé à venir à l’Unité Handimachal tous les jours à 10h. Les premiers jours ont été très difficiles pour Dhruv, pour sa mère et pour moi-même. Dhruv ne voulait pas s’asseoir ni se concentrer sur une quelconque tâche. Toute la séance consistait à courir après Drhuv. Peu à peu, avec le temps, Dhruv est devenu moins anxieux et plus à l’aise dans l’atmosphère de l’Unité. Dans un premier temps, il a été décidé de travailler sur son énergie excessive, en l’impliquant dans des activités ludiques rigoureuses lui fournissant toutes les stimulations sensorielles dont il avait besoin. De nombreuses fois je me retrouvais sans énergie mais cet enfant demandait toujours plus. Sa mère était souvent anxieuse en voyant Dhruv se comporter de la sorte, elle se demandait si son enfant serait un jour capable d’apprendre quelque chose pour être comme les autres enfants.


Peu à peu, la tolérance de Dhruv avait augmenté et il a commencé à coopérer aux tâches proposées. J’ai commencé à le faire travailler avec des posters représentant des fruits, des animaux, des véhicules, l’alphabet et Dhruv a commencé à montrer de l’intérêt pour ces activités. Sa tolérance pour rester assis s’était maintenant améliorée et il était capable de mieux se concentrer sur le travail proposé. Il a également commencé à prononcer plus de mots qu’avant. Les objectifs fixés pour les premiers trois mois avaient été atteints.


La mère de Dhruv est satisfaite et soulagée de voir son enfant faire autant de progrès. L’anxiété et le désespoir ont laissé place à une attitude positive et pleine de courage. Lentement mais sûrement elle s’est mise en phase avec son enfant si spécial. Ses attentes pour Dhruv sont maintenant plus réalistes. Après avoir vu d’autres enfants souffrant de handicaps plus complexes à l’Unité, elle a été capable d’exprimer plus d’empathie envers les autres parents et a acquis de la force pour faire face aux défis de l’éducation d’un enfant particulier.


Tous ces changements se sont opérés dans la vie de Dhruv et de sa mère du fait de leur prise en charge par l’équipe de Handimachal. Ce duo mère-fils est plus qu’heureux de venir à l’Unité Handimachal tous les jours. Pour Handimachal, une nouvelle tentative de faire la différence se réalise… main dans la main avec Dhruv !

Shakuntla,
Educatrice Spécialisée, Unité de soins Handimachal à Kullu

Dhruv et Shakuntla, dans un long et beau voyage...Dhruv et Shakuntla, dans un long et beau voyage...

Dhruv et Shakuntla, dans un long et beau voyage...

Partager cet article

Repost 0
Published by Association Handimachal
commenter cet article

commentaires