Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'association Handimachal
  • Le blog de l'association Handimachal
  • : Dans la Maison (bleue) des Himalayas, située à Kullu (Himachal Pradesh, Inde),découvrez l'actualité du projet Handimachal pour enfants handicapés.
  • Contact
/ / /

Handimachal, une lueur d'espoir
pour les personnes en situation de handicap

par Shriniwas Joshi

 

Lors de ma dernière visite à Kullu, plus précisément au cours d'une balade dans le quartier d'Akhara Bazaar, j'ai découvert Handimachal, un centre thérapeutique situé à Rambagh, dans un ancien bâtiment à la façade très esthétique.


J'y ai rencontré trois thérapeutes : le Dr Ajay Kashyap, responsable et orthophoniste, le Dr Mayur Sharma, kinésithérapeute, et le Dr Siobhan, ergothérapeute arrivée fraîchement de Melbourne (Australie) pour une mission de trois mois. Cette dernière trouve l'Inde surprenante. Lorsque je lui ai demandé si son hébergement à Kullu lui convenait, elle m'a immédiatement répondu : "C'est confortable, j'ai une chambre avec un chauffage". J'ai photographié l'équipe avec Ramnik, l'un de leurs patients (voir la photo).


Le projet a vu le jour au cours de l'été 2006, lorsqu'une représentante d'une ONG française (“La Maison des Himalayas”, MdH) a rejoint l'Himachal Pradesh Voluntary Health Association (également spécialisée dans le domaine du handicap) dans la mise en œuvre du projet “Handimachal”, un programme ayant pour principal objectif de créer un centre médical, d'information et de formation dédié au handicap à Kullu.


Une étude préliminaire avait été menée au préalable dans le bloc administratif de Kullu début 2007 afin d'estimer le nombre exact de personnes en situation de handicap, les types et degrés de handicap, le statut médical des patients, leurs connaissances, leurs conditions de vie et leurs besoins. Cette étude a révélé que 1,1 % de la population du bloc souffrait d'un ou plusieurs handicaps.


Le centre créé en mars 2009 pour les enfants en situation de handicap (jusqu'à leurs 18 ans) a enregistré 213 patients et en a réhabilité 10 % à ce jour. La rééducation de personnes en situation de handicap est un processus lent et la réinsertion des enfants prend toujours du temps.


Au centre, j'ai croisé Somya Sood, une fillette de huit ans, venue avec sa mère (voir la photo). Cette dernière m'a confié que Somya souffre d'un handicap à un pied depuis sa naissance, et que ce handicap altère sa personnalité. Depuis qu'elle se rend au centre, son état s'est toutefois considérablement amélioré. Selon elle, "elle a plus confiance en elle et obtient de bons résultats à l'école”.


Autre success story encourageante : celle de Ramnik, un joueur de cricket (niveau district). Ses parents ont quitté le district du Lahaul-Spiti pour s'installer à Kullu. Ramnik était à l'œuvre sur le terrain lorsqu'il s'est effondré suite à un vertige. Il a été mené d'urgence à l'hôpital où il a passé une IRM. Cette dernière a permis de déceler un caillot dans le cerveau. On lui a alors prescrit un traitement pour éliminer le caillot et retrouver toutes ses facultés. Il s'est alors rendu au centre Handimachal. Ramnik se sentait alors presque guéri, hormis au niveau de sa main droite encore affaiblie.


Dernier exemple : Kalpna, une adolescente de 17 ans originaire du village de Peej, qui s'est évanouie alors qu'elle lisait. On lui a également diagnostiqué un caillot dans le cerveau ayant entraîné une paralysie faciale périphérique. L'amélioration rapide de son état encourage également les thérapeutes de l'Unité Handimachal.

 

Merci à Jérôme Richard pour cette traduction

Partager cette page

Repost 0
Published by