Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'association Handimachal
  • Le blog de l'association Handimachal
  • : Dans la Maison (bleue) des Himalayas, située à Kullu (Himachal Pradesh, Inde),découvrez l'actualité du projet Handimachal pour enfants handicapés.
  • Contact
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 23:28

Dans la vallée de Kullu, comme dans tout le monde rural, la vie est rythmée par les saisons : en hiver, la population vit au ralenti – c’est l’heure du repos pour la terre, pour les bêtes et pour les hommes. Vu d’ici, à Paris, le mauvais temps (la pluie dans la vallée, la neige à Manali et sur les sommets) devient un prétexte pour que les actions ne se fassent pas, prétexte naturel là-bas, toujours surprenant pour nous, et bien frustrant lorsque l’on est engagé dans un programme comme Handimachal…


En effet, depuis les premiers froids de décembre, le nombre de visites de nos jeunes patients a chuté de manière dramatique et rares sont les jours où nous avons pu accueillir plus de trois enfants. Il faut dire que l’hiver est particulièrement pluvieux et rigoureux à Kullu (avec trois jours de neige, c’est peu commun à 1.300 mètres d’altitude dans cette région). Et malheureusement, le développement d’un enfant handicapé ne semble pas un motif suffisant pour braver le froid et la pluie.


Ces temps morts ont été mis à profit pour entreprendre, de manière plus ou moins efficace, de nouvelles actions ; là encore, il faut une grande vigilance pour que l’apathie ambiante ne gagne pas le cœur de l’équipe. La présence de Catriona, l’ergothérapeute bénévole, permet de contre balancer cette inclination naturelle : des visites dans les écoles locales ont été organisées afin de sensibiliser les enseignants et repérer éventuellement des enfants présentant des retards importants, notamment au niveau du langage.


Du fait des élections des comités de villages (les penchayats) et dans l’attente de la publication des nouvelles listes d’élus, la journée de sensibilisation du mois de janvier a été annulée, nous privant de la possibilité de nous rapprocher de la communauté. Plusieurs visites à domicile ont également été annulées, la neige ayant rendu certaines routes impraticables.


Heureusement, la nature reprenant toujours ses droits, avec les prémices du printemps un soupçon de reprise d’activité se fait sentir : la semaine dernière, l’équipe était conviée à une réunion organisée par la NAB School pour présenter ses activités devant une assemblée de travailleurs sociaux chargés de la petite enfance. Ce jeudi (24 février), notre journée d’information mensuelle sera tenue dans un village de la vallée de Parbati, en partenariat avec les services sociaux du district, et nous espérons pouvoir toucher un large public. Des commandes passées auprès du menuisier pour des chaises de soutien sont maintenant terminées ou en cours d’ajustement : ces sièges faits sur mesure permettront à Abishek et à Harshit de tenir assis, avec un support adapté, d’élargir leur champ de perception et d’action et, par là-même, de prendre part un peu plus à la vie de famille.


Je suis impatiente de m’envoler pour Delhi dans quelques jours et de rejoindre l’équipe Handimachal pour deux semaines de travail et de discussions en vue du développement du projet.


Je n’arriverai pas à Kullu seule : depuis Paris, Guillaume et Thomas m’accompagneront, nous serons rejoints à Delhi par Sara, une ergothérapeute danoise qui vient prendre le relais de Catriona pour six mois de bénévolat. Catriona, de son côté, quittera Kullu le 8 mars pour une nouvelle vie en Australie ; je n’ai jamais rencontré Catriona, sauf via Skype (nous nous sommes également parlé par téléphone à maintes reprises) et je suis heureuse de pouvoir la remercier de vive voix et d'assister au passage de relais avec Sara.


Guillaume Legendre et Thomas Roy viennent se familiariser avec l’environnement du projet Handimachal, afin de monter un peu plus tard dans l’année, dans le cadre de leur association « Un fauteuil pour un sourire », une mission de sensibilisation aux handisports. Tous les deux paraplégiques, ils ont courageusement accepté de relever le défi du passage à Delhi et des 15 heures de bus de nuit pour rejoindre Kullu. Je ne suis pas inquiète pour leur confort : à toutes les étapes de notre périple, je sais que l’aide, si nécessaire, ne fera pas défaut.


Diverses missions administratives m’attendent pendant ces deux premières semaines de mars : entre autres, le recrutement d’un ergothérapeute indien (salarié), la discussion du programme pour les deux prochaines années, avec une bonne nouvelle : notre partenaire indien vient d’avoir le feu vert (enfin !) de sa direction nationale pour rechercher des fonds auprès de fondations indiennes susceptibles de financer le projet. Rien n’est encore fait mais cette décision marque la volonté d’une implication plus concrète de la part d’HPVHA et de VHA India, deux ans après l’ouverture de l’Unité Handimachal…


Vivement le printemps !

 

Dominique, 21 février 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Association Handimachal - dans Actualité Handimachal
commenter cet article

commentaires