Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'association Handimachal
  • Le blog de l'association Handimachal
  • : Dans la Maison (bleue) des Himalayas, située à Kullu (Himachal Pradesh, Inde),découvrez l'actualité du projet Handimachal pour enfants handicapés.
  • Contact
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 16:51

Trois faits importants à souligner ce mois d’août.

 

Le niveau de fréquentation a été assez bon ces dernières semaines, pendant les congés scolaires d’été, avec une moyenne de 7 à 9 enfants venant recevoir des soins au sein de l’Unité Handimachal de Kullu. Espérons que lorsque les écoles ré-ouvriront dans quelques jours, les parents continueront à amener les enfants à l’Unité Handimachal.

 

Notre orthophoniste, Ajay, est l’heureux père d’une petite fille depuis le début du mois. Toutes nos félicitations et vœux de bonheur à Ajay et à son épouse Bhabuti !

 

Enfin, April Knight, notre nouvelle ergothérapeute bénévole, originaire des Etats-Unis, est arrivée à Kullu le 3 août et elle est déjà bien intégrée dans la communauté locale. Entre deux coupures d’électricité dues aux fortes pluies de mousson, April a pu nous envoyer son premier article, suite à sa première journée de visites à domicile, le 10 août à Naggar.

 


Visites à domicile avec l’équipe de soin Handimachal : premières impressions – par April Knight, ergothérapeute bénévole

 

   

Aujourd’hui nous sommes allés à Naggar et sur la route de Manali pour visiter cinq enfants à domicile. A l’approche de la maison de Vaishali, nous avons trouvé un groupe de vaches dans la cour et par une femme très âgée à l’entrée de la maison. C’est une Vaishali tout sourire et sa maman qui nous ont accueillis dans la pièce principale ensoleillée. C’est là que j’ai pris ma première des quatre tasses de thé de la journée.  Nous avons appris à la mère de Vaishali comment utiliser les objets déjà présents dans la maison pour stimuler le développement de son enfant.

 

Vishali during the speech sessionAjay et Vaishali


Pour la seconde visite à domicile, nous avons dû grimper deux escaliers en terre battue dans le noir pour pénétrer dans une pièce sombre, au sol recouvert de boue séchée, où nous avons retrouvé Sonali et sa maman. Sonali est abandonnée devant la télé toute la journée, seule, alors que sa mère travaille dans les champs et son père dans un petit commerce. J’aimerais tellement qu’il amène Sonali avec lui pour passer la journée dans la boutique, mais ce n’est pas le cas. C’est une enfant intelligente et j’ai vraiment apprécié le moment passé avec elle.

 

Sonali during sessionSonali, la joie de vivre malgré un handicap très lourd

 

Lors de notre troisième visite, chez Suraj, nous avons été accueillis, en haut d’un escalier en bois très raide, par sa grand-mère, très souriante. Elle était en train de faire sécher, sur le sol, des herbes médicinales, dont certaines sont administrées à Suraj pour diminuer ses crises.  La famille déclare qu’il n’a aucune capacité intellectuelle mais j’aimerais ne pas prendre ce parti. J’aimerais m’investir plus longtemps auprès de cette famille, car les parents sont persuadés que le cas de Suraj est sans espoir.  Je pense que notre équipe de soins, en venant régulièrement s’occuper de Suraj, peut donner l’exemple en permettant aux parents de réaliser que la vie de leur enfant a de la valeur et mérite d’être célébrée. Durant notre visite aujourd’hui, nous nous sommes rendu compte que Suraj court le danger de tomber du deuxième étage, car il reste seul sur le balcon pendant que ses parents travaillent. Le point positif est que son attention est captée par l’activité dans la rue, qu’il peut apercevoir au travers de la balustrade. Je n’aurais jamais cru que le spectacle de la rue puisse être considéré comme acte de la vie quotidienne (au sens thérapeutique du terme), mais c’est sûrement beaucoup plus stimulant qu’un poste de télévision.

 

Suraj-during-session.jpgSuraj sur le balcon de la maison, expérimente une nouvelle activité
en jouant avec le loquet d'un vieux coffre en bois

 

La quatrième visite nous a conduits le long d’une petite route sinueuse au bout de laquelle nous avons laissé notre véhicule pour marcher sur un très beau sentier, au travers d’un verger de pommiers, pour rencontrer Harshit et ses deux parents. A notre arrivée, Harshit était assis dans la chaise spécialement fabriquée pour lui. Une ergothérapeute bénévole précédente, Catriona, d’Ecosse, avait pris les mesures et fait fabriquer ce siège – je suis très impressionnée par son habilité. Je peux apprendre tellement des bénévoles qui m’ont précédée à l’Unité Handimachal ! Harshit subit plusieurs crises par jour et nous avons été témoins de l’une de ses crises au moment où nous repartions.

 

Harshit during speech sessionHarshit, pendant la séance d'orthophonie

 

En fin de journée, nous avons rencontré le cinquième enfant, Nitesh, et j’ai pris ma quatrième tasse de thé ! Avec toute cette caféine dans mon organisme je suis sûre que je ne vais pas dormir de la nuit !  Nitesh comprend beaucoup de choses mais son comportement, dû à sa très grand timidité, pose problème. Nous avons encouragé les parents (présents tous les deux) à amener Nitesh à l’Unité Handimachal. Il est dommage que Nitesh ne puisse pas bénéficier d’un éducateur pour lui seul, comme cela est parfois proposé par le gouvernement pour les enfants handicapés scolarisés.

 

Nitesh during house visit..Nitesh se laissera-t-il apprivoiser ?

 

L’un de nos challenges est d’enseigner aux parents comment tirer parti de ce qui se trouve déjà au sein de la maison pour développer des jeux créatifs, et de les convaincre de l’importance du temps qu’ils doivent passer tous les jours avec leur enfant. J’espère que notre équipe pourra continuer ce programme de visites à domicile sur une base régulière. Eduquer les parents afin de les inciter à stimuler le développement de leur enfant de manière créative et ludique, en toute sécurité, dans leur propre environnement : c’est la base du travail de l’ergothérapeute à domicile, aussi bien en Inde que dans tout autre pays.  

 

April Knight, ergothérapeute bénévole
Projet Handimachal pour enfants handicapés
(11 août 2011)

 

 


 

C'est maintenant mon tour de rejoindre l'équipe Handimachal, puisque je m'envole aujourd'hui, dans quelques heures, pour Delhi et mon séjour annuel dans la vallée de Kullu-Manali. Septembre sera assez dense, avec des amis et nouveaux bénévoles en visite à Kullu. Mais je n'en dis pas plus pour l'instant !  A bientôt sur ce blog ou sur mon mail habituel. 

 

Dominique, le 20 août 2011


Partager cet article

Repost 0
Published by Association Handimachal - dans Actualité Handimachal
commenter cet article

commentaires